Du .Org au .Fr on s’y perd … : Comment bien choisir son extension pour son domaine ?

web-design-1327873

Vous avez enfin passé le cap de mettre en ligne votre site Internet et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, actuel, responsive, séduisant, de nombreuses fonctionnalités. Mais qu’en est-il de votre nom de domaine ?

Vous le savez peut-être, mais permettez-moi de remettre les choses dans son contexte et de faire un petit rappel qui ne fera de mal à personne.

Le nom de domaine est une suite de caractères composé de deux éléments :

  • Le nom :

Il s’agit ici généralement du nom de l’entreprise, de la marque, du sujet du site Web auquel il est destiné. Ce nom vous est propre, il est censé caractérisé votre entreprise ou votre domaine.

A ne surtout pas oublier que plus il est court et plus il sera facilement mémorisable. Il doit également être pertinent et décrire votre activité et/ou produit. Bien évidemment, celui-ci doit être accrocheur et il est préférable de ne pas dépasser les 10 caractères. (Maximum, hors extension : 63 caractères. Minimum des .com, .org, .net : 2 caractères. Minimum des .fr : 3 caractères.)

Allez vite consulter nos conseils dans notre article « La relation des noms de domaine avec les marques ».

  • L’extension :

Ah l’extension, on y vient ! Mais de quoi s’agit-il ?

Dans cet article, nous faisons le point (c’est le cas de le dire) sur les extensions que vous trouverez le plus souvent et celles qui vont concerner les plus créatifs d’entre vous.
Dans le jargon web, « l’extension » est le nom que l’on donne au suffixe à la fin de l’adresse d’un site web, vous savez les fameux « .org » ou « .Fr » !

De multiples extensions existent et chacune possède ses caractéristiques ainsi que ses connotations.
Tout d’abord, on ne réserve pas un .com, un .info ou un .org au hasard. En effet, chaque extension est propre à un domaine d’activité, une zone de chalandise ou géographique, un public-cible, l’image de marque de la société… Elle doit être en étroite adéquation avec l’activité du site.

A savoir que le professionnalisme de votre site sera forcément renforcé si vous réservez un domaine dans une extension en relation à votre activité.

Lors du choix de votre extension, vous devez également prendre en compte les régions et/ou pays d’implantation de votre site web. En effet, l’origine géographique de vos clients et/ou visiteurs sont des caractéristiques à ne pas négliger. La zone de chalandise de votre site est également à prendre en compte. Ce sont des éléments déterminants.

Vous trouverez les 3 types d’extensions les plus connues :
Domaines de premier niveau nationaux (« country code Top Level Domain » ou ccTLD)

La majorité des extensions locales sont des extensions nationales. Elles sont généralement associées à un pays, un État souverain. Chacune sont composées de deux lettres et elles disposent d’une extension propre.
Celle que l’on retrouve souvent : France = .fr ; Belgique = .be ; Russie = .ru ; Royaume-Uni = .uk ; Espagne = .es ; Canada = .ca ; Danemark = .dk ; Allemagne = .de
Si votre zone de chalandise est franco-française, alors le .fr reste la meilleure alternative puisque celle-ci donne une dimension nationale à votre site web. En effet, le .fr a un côté rassurant pour le visiteur français car ils savent que c’est un site français. A savoir que c’est l’extension qui est automatiquement essayée par les personnes lorsqu’elles effectuent une recherche sur le web.

Domaines de premier niveau génériques (« generic Top Level Domain » ou gTLD)

Ces extensions sont accessibles à tous, tout le monde peut déposer un nom de domaine dans l’une de ces extensions. Des connotations différentes existent entre ces différentes extensions. En effet, celles-ci étaient initialement destinées à des cibles particulières, bien précises.
Les plus utilisées : Pour définir « internet » = .net ; « commercial » = .com ; « organisations » = .org

Le .com est l’extension mondiale par excellence et elle doit être votre priorité. Cependant, il est de plus en plus difficile de réserver un .com qui soit à la fois facile à mémoriser pour votre visiteur et disponible à la réservation. En effet, savoir le .Com est l’extension la plus utilisée, la plus populaire et donc la plus saturée…

Domaines de premier niveau parrainés (« sponsorised Top Level Domain » ou sTLD)

Celles-ci sont des extensions répondant à des critères précis. Les extensions les plus répandues sont celles appartenant à une même branche d’activité.
Quelques exemples : organisations spécialisées dans l’industrie du transport aérien = .aero ; les musées = .museum ; les coopératives = .coop

Et pour les plus créatifs …

.Tattoo
Vous êtes à la recherche d’une extension propre à votre activité ? Pour tous les artistes amoureux des symboles colorées, cette extension vous colle à la peau et vous va à ravir ! Elle saura vous différencier des autres et grâce à celle-ci votre image sera encrée à jamais…

.Biz
Vous vous en doutez, celle-ci est faite pour tous les « Loups de Wall Street » du coin… Cette extension explicite sera sans doute très utilisée par tout ceux qui souhaiteront parler « Business is Business ».

.Photos
Bien évidemment, comme son nom l’indique, voici l’indispensable pour les amateurs de photographies et ceux qui en ont fait leur métier. Evocatrice et efficace, cette extension donnera envie aux entreprises
d’être … au centre de l’objectif !

.Shoes
Destinée à tous les fabricants et/ou vendeurs de chaussures, c’est l’idéal pour vous retrouver parmi toutes les autres enseignes… Extension qui donne envie de cliquer puisqu’on le sait de suite de quoi il va s’agir lors d’une requête sur le web. Avec ça, vous avez trouver chaussure à votre pied, n’est-ce pas ?

Et bien d’autres encore …

Il est primordial de s’assurer au préalablement que le nom de domaine que vous souhaitez soient disponibles et votre extension également. Pas une minute à perdre, vérifiez la disponibilité sur notre site web !

Comme vous avez pu le constater, on ne choisit pas une extension « au pif » ! Il est important de connaître les différentes caractéristiques et particularités de ces extensions afin que celle que vous choisirez soit en parfaite adéquation avec vos attentes et votre image de marque.
Maintenant que nous avons fais le . vous avez êtes dès à présent en mesure de choisir L’EXTENSION qui vous conviendra et en adéquation avec votre site Internet ainsi que votre cible.

A vous de jouer !

Vous hésitez ? faites appel aux conseillers de Viaduc pour vous accompagner dans votre choix. Nos équipes sont disponibles chaque jour pour vous aider par téléphone avec de bons conseils et un grand sourire !

Alerte Facebook : Le virus Eko se répand à toute vitesse

Virus Facebook

Depuis deux jours, un virus envahit le réseau social Facebook sous forme de vidéo envoyée via la messagerie instantanée, Facebook Messenger.
Pour rappel, Facebook est composé de près 1,71 milliard d’utilisateurs actifs par mois (stats juin 2016 )

Comment se manifeste-t-il ?

Il se présente sous la forme d’un lien envoyé par le biais du compte d’un de vos amis. Sur ce lien est présent votre prénom suivi d’une vidéo. Est également utilisé votre photo de profil pour illustrer le lien. Ce lien est en .graphics. (suite…)

Comptes Entreprises – Comment faire décoller son compte Twitter ?

Twitter

Lorsque l’on n’a pas une base d’abonnés conséquente, partager des liens, animer un compte ou faire part de ses promotions peut vite devenir peu rentable et démotivant. C’est pourquoi lorsque vous décidez d’inscrire votre Entreprise sur Twitter, il est important de mettre en place une stratégie afin de gagner rapidement des followers.

1. Complétez bien votre profil Twitter

Avoir un profil optimisé ne vous fera pas gagner des centaines de followers d’un coup mais un design professionnel mettra toutes les chances de votre côté.

  • L’URL de votre profil doit être simple, comme le nom de votre entreprise par exemple.
  • Optez pour un nom d’utilisateur pertinent
  • Choisissez une photo de profil qui attire l’oeil et facilement reconnaissable
  • Profitez de votre photo de couverture pour expliquer brièvement aux internautes l’intérêt qu’ils ont de suivre votre entreprise.
  • Remplissez l’onglet «Biographie » car les informations de celle-ci apparaissent dans les résultats de recherche.
  • Si vous êtes connu ou reconnu, faîtes valider votre compte par Twitter afin d’obtenir la coche bleue.

(suite…)

Quelle différence entre le SEO et le SEA ?

SEO & SEA

Selon une étude britanique, 55 % des internautes ne font pas la différence entre les résultats de recherche provenant des référencements naturels et publicitaires.

D’un point de vue évident, plus l’âge des utilisateurs augmente, plus cette confusion s’intensifie. Cela est dû au fait que les utilisateurs entre 18 et 34 ans sont plus aguerris à l’utilisation des moteurs de recherche.

Le SEA (référencement payant) et SEO (référencement naturel), sont des composantes qui constituent le référencement. Nous allons vous expliquer le principe des deux solutions.

Qu’est ce que le référencement naturel en quelques mots ?

C’est une stratégie qui vise à optimiser votre site internet ainsi que ses contenus. Le but ? Développer la visibilité de votre site dans les pages de résultats des moteurs de recherche via des termes précis – mots clefs et expressions clefs – définissant votre activité.

Le SEO a des effets à moyen et long terme. En moyenne, on constate que les effets du référencement naturel en terme de positionnement sont visibles entre 4 à 15-20 semaines. Tout dépend de la structure de votre site, de vos contenus, de vos balises et de l’antériorité du site.

Vous souhaitez avoir un site à votre image et un référencement optimisé ?
Faites confiance à nos experts, certifiés Google Partners.

Qu’est ce que le référencement payant en quelques mots ?

Ce style de référencement permet lui aussi d’accroître la visibilité de la marque dans les pages de résultats des moteurs de recherche mais via un moyen payant. Cette opération permet de placer le lien publicitaire de votre site internet sur les premières pages en se basant sur des mots et expressions clefs…

Votre visibilité sur les moteurs de recherche doit être pensée de façon globale.

Afin de tirer un maximum de profit et de trafic sur votre site provenant des moteurs de recherche, il vous faudra certainement converger plusieurs techniques comme ces deux moyens de référencement.

Le SEA – ou référencement payant –  a quant à lui, des effets à très court terme. Ici le trafic vient très vite, des les premières heures de lancement des campagnes. Mais tout dépendra aussi du budget que vous êtes prêt à investir et à la durée de votre campagne.

Nos experts certifiés Google Partners vous conseilleront dans le choix de vos mots et expressions clefs ainsi que dans le choix des solutions s’adaptant au mieux à votre besoin, votre objectif et votre activité.

Contactez le 01 86 95 41 00.

8 conseils pour protéger votre site Internet

securiser-site

Votre site Internet constitue un intermédiaire, voire un moyen de contact, entre votre entreprise et vos prospects et clients. Il peut représenter une véritable vitrine virtuelle ou un support pour indiquer vos coordonnées. Cependant, une présence sur Internet peut s’avérer être un risque pour votre entreprise ou pour vos visiteurs. C’est pourquoi il est important de prendre des mesures de précaution.

En effet, suite à une attaque, votre site peut devenir hors service entraînant une perte de visiteurs et donc de clients potentiels. Dans certains cas, vous risquez de perdre vos données confidentielles ou vos visiteurs peuvent recevoir un virus. Vous perdez ainsi toute crédibilité et toute confiance auprès de vos visiteurs.

Peut-être vous demandez-vous pourquoi votre site Internet serait sujet à une attaque ? Sachez que les sites web des TPE et PME peuvent-être exposées aux attaques puisqu’elles n’ont pas toujours les ressources nécessaires pour recruter des experts informatiques ou/et que leurs solutions digitales ne sont pas toujours protégées. Ainsi, ce « manque d’expertise » peut être la source de failles.

Nous vous délivrons 8 conseils pour protéger votre site Internet.

1. Faire appel à des prestataires qualifiés comme Viaduc

Compte-tenu de la diversité de l’offre en termes de solutions web, il est parfois difficile de faire son choix lorsqu’on recherche une entreprise pour créer un site Internet. Nous vous recommandons de consulter le site Internet de l’entreprise en question (est-il au goût du jour ? Le vocabulaire utilisé est-il technique ? L’entreprise est-elle certifiée?), de regarder les avis clients sur des sites tels que Trustpilot ou encore de comparer les prix par rapport à la concurrence.

Pour rappel, Viaduc vous propose de créer la conception de sites web packagés qui disposent d’un hébergement totalement sécurisé.

(suite…)

Gérer ses réseaux sociaux professionnels

Réseaux sociaux professionnels

Si les RSP, comprenez Réseaux Sociaux Professionnels, sont correctement utilisés, ils peuvent faciliter le recrutement de nouveaux collaborateurs ou le développement commercial de sa société. Il n’y a pas de solution miracle, de formule magique pour attirer le profil recruteur ou les futurs clients sur sa page pro, mais vous trouverez ici quelques conseils bien utiles pour gérer vos RSP.

Les RSP, ont pour but de démultiplier vos contacts grâce aux contacts de vos contacts. La formule est plutôt simple.

Chaque personne à sept connexions de n’importe qui dans le monde.
Les RSP favorisent ses connexions et ses partages.

Attention cependant, à ne pas être sur les réseaux juste pour y être. Il faut qu’il y ait une certaine nécessité ou objectif à atteindre. Une démarche active et intelligente est nécessaire pour un bon fonctionnement et pour y avoir des retours.

De nombreuses entreprises partagent l’idée, qu’être sur les RS est une réelle perte de temps. Même si le calcul du ROI est difficilement précis, si le travail sur ces réseaux est bien géré et optimisé, il n’y a pas de perte de temps.

Les RSP sont chronophages, ce qui veut dire qu’il faut enrichir son profil, puis créer ses contacts et ensuite entretenir son réseau, le bichonner.

Avec une bonne utilisation de ceux-ci, votre développement s’amplifiera.

Quels sont ses réseaux sociaux professionnels ?

Il existe deux types de RSP. Ceux qui sont exclusivement réservés aux professionnels comme :

  • LinkedIn
  • Viadéo
  • Piwie
  • Google +

Et ceux qui peuvent se transformer en usage pro :

  • Facebook
  • Twitter
  • My Space
  • Instagram


La question que tout le monde se pose ; comment bien gérer ses réseaux ? Il n’y a pas de recette miracle. Mais il existe des règles et des bonnes pratiques. En voici quelques-unes (liste non exhaustive) :

Enrichissez votre profil
Le but des réseaux professionnels est d’inciter d’autres membres avec un intérêt commun, à vous contacter. Pour cela il est conseillé de bien remplir votre profil et de le compléter à son maximum. L’internaute qui va se retrouver sur votre page ne passera que quelques secondes, d’où l’intérêt d’être concis et précis.

Pour les RSP exclusivement réservés aux professionnels, mettez-y votre poste actuel, votre parcours professionnel, vos spécialités et compétences, certaines de vos réalisations (par exemple : vos créations plaquettes – liens vers un blog – chiffres suite à une de vos actions co…), vos projets.

N’oubliez pas la photo de profil (et couverture). En moyenne, les profils avec photo sont 7 fois plus consultés que ceux sans. Mais attention à ne pas mettre n’importe quoi. On oublie tout ce qui est selfie ou photo de groupe coupée. Cela enlève toute crédibilité à votre profil et vous n’attirez pas l’attention. Optez pour une photo en plan serré sur fond neutre. Pensez à sourire ! La tendance est à la photo en N&B ou sur fond de couleur uni avec un côté légèrement déganté / décalé (pour ne pas faire comme tout le monde). Votre photo doit vous représenter et représenter le métier que vous faites ou votre domaine d’activité…

Attention à ne pas en faire trop, à vouloir impressionner… en mettre plein la vue peut parfois tourner votre profil au ridicule, notamment sur l’intitulé de vos postes. Exemple : Un vendeur => Responsable des ventes, créateur de solutions clients, responsable de l’animation du magasin… ça fait beaucoup. Jouez la différence oui, mais restez simple et n’en faites pas des tonnes.

Développer votre réseau
Entrez en lien avec d’autres contacts. Identifiez les profils pertinents avant de les contacter. Pour cela, consultez leurs profils et créez une première accroche avec la personne via la plate-forme de réseautage
Ensuite, lancez une prise de contact et suivez la procédure de suivi.

/!\ Remarque : Attention à ne pas abuser des réseaux sociaux. Respectez les conditions d’utilisations sans ça votre compte pourrait être suspendu voir supprimé.

Connectez-vous aux RSP régulièrement pour ne pas passer à côté d’une potentielle offre commerciale ou offre d’emploi.

Le partage est essentiel sur les réseaux sociaux. C’est le principe même de ce pour quoi ils existent. Ne perdez pas cette notion de vue. Il faut donc donner pour recevoir, commenter pour être commenté, partager pour être partagé et recommander pour être recommandé.

Pensez également à bien paramétrer vos confidentialités sur tous vos comptes, professionnels comme perso afin que les réseaux sociaux ne soient pas là pour vous nuire, mais bien au contraire pour enrichir votre réseau, vous faire connaître.

Besoin d’aide pour créer vos pages professionnelles liées à votre entreprise ?
Contactez-nous pour connaître nos offres de Packs RS.

La relation des noms de domaine avec les marques.

Nom de domaine

Comment vous protéger ?

En France, le dépôt de marque se fait auprès de l’INPI pour une durée de 10 ans renouvelable indéfiniment. Les noms de domaines quant à eux sont à réserver auprès des bureaux d’enregistrement et sont à renouveler beaucoup plus souvent (1-2-5ans).

Pour rappel : Qu’est-ce qu’un Nom de Domaine ?


Il est le nom du site internet qui permet de le retrouver facilement. Il est constitué d’une suite de lettres et/ou de chiffres séparés ou non par un tiret.
En général il s’agit du nom de l’entreprise, de la marque ou du produit désigné.

Voici quelques conseils pour bien choisir votre NDD :

  • Plus il est court et plus il sera facilement mémorisable et facile à épeler.

  • Il se doit d’être pertinent, décrivant votre activité/produit

  • Il doit être accrocheur.

  • Avant de le valider, faites un test auprès de vos proches. Constatez leur réaction, demandez leur de l’écrire, l’épeler pour voir si votre nom de domaine est facile à mémoriser et taper.

  • Essayez d’allier originalité et simplicité, un travail pas toujours simple mais qui pourtant peut faire la différence sur internet.

  • Il ne doit pas dépasser plus de 10 caractères.

  • Pour qu’il soit agréable à lire, vous pouvez utiliser des majuscules à chaque mot.

(suite…)

La qualité du réseau sur les plages françaises

plages-françaises-nom-domaine

Pour des millions de Français, les vacances ont enfin commencé ! C’est l’heure des départs vers les côtes françaises… mais le problème, c’est que le réseau à la plage n’est pas toujours au top ! Y aura-t-il la 4G où vous serez ? Cela dépend bien évidemment de votre opérateur et de la plage où vous vous trouverez.

Pour vous accompagner, ZDNet.fr et son partenaire 4GMark ont mis en place une application appelée « 4G Monitor » – disponible sur Androïd et iOS – qui propose, pour la deuxième année, un service « météo 4G des plages ». Une trentaine de stations balnéaires françaises ainsi que de nombreux lacs peuvent être sélectionnés. On trouve donc, entre autres, Deauville, La Baule, Argeles-sur-Mer, Biarritz, Fréjus, Arcachon, le lac Léman ou encore Paris-Plages.

Grâce à une carte dynamique, vous pouvez découvrir la couverture 4G de votre lieu de vacances et les performances des opérateurs. Il vous suffit de choisir votre opérateur mobile pour voir la météo 4G changer sur la carte. La météo peut indiquer :

  • « Plein soleil » : le débit moyen est supérieur à 30 Mbps*

  • « Légèrement nuageux » : le débit moyen est compris entre 10 et 30 Mbps

  • « Couvert avec éclaircies » : le débit moyen est compris entre 4 et 10 Mbps

  • «  Nuageux » : le débit moyen est compris entre 1 et 4 Mbps

  • « Averses » : le débit moyen est inférieur à 1 Mbps

* Mégabits Per Second

carte-reseau

Source : ZDNet

Mais, quel opérateur est le numéro 1 sur les plages ?

Phonandroid a testé pour vous l’outil 4G Monitor et a découvert – sans étonnement – que le géant Orange est l’opérateur offrant le meilleur réseau sur toutes les plages de France. Bouygues Telecom vient en seconde position puis SFR.

Si vous êtes en vacances, au bord de l’eau, n’hésitez pas à nous faire parvenir votre point de vue et votre expérience ! Le réseau est-il satisfaisant ? L’outil 4G Monitor vous sert-il ?

Les nouvelles technologies influencent notre façon de voyager

Voyer avec son smartphone

Quel smartphone utilises-tu, je te dirais qui tu es !

Notre façon de vivre a littéralement changé depuis l’apparition de tous ces moyens de communication, toutes ces plateformes de partage de photos et l’accès à internet quasiment partout.
De nos jours les technologies mobiles influencent grandement les parcours des voyageurs

Restons sur la thématique voyage qui correspond à 100 % à cette période estivale.

Vous savez que ?

  • La consultation des offres hôtelières est faite principalement sur mobile plutôt que sur tablette.
  • Les utilisateurs iOS sont plus dépensiers que ceux d’Android d’après une étude menée par le comparateur d’hôtels trivago.fr.

 

La réservation en quelques chiffres :

Les possesseurs d’un IPhone-IPad sont prêts à débourser 133 € en moyenne pour une nuit d’hôtel avec chambre double standard.
Alors que les utilisateurs d’Android vont dépenser 105 € soit 28 € de moins.

Pourquoi cette différence ? L’utilisateur d’Android aura tendance à faire plus attention aux tarifs grâce au filtre « prix », alors que de l’autre côté, les Apple addict considéreront dans un premier temps la catégorie de l’hôtel.

Les établissements 4 étoiles intéressent davantage les utilisateurs d’iOS, et ceux d’Android, plus les 3 étoiles.

Les utilisateurs d’Android effectuent bien plus de recherches le matin que leurs homologues iOS. Mais cette tendance s’inverse en fin de journée. Quoi qu’il en soit pour ces deux groupes, entre 20 heures et 22 heures, le pic de recherche est au plus haut. Cela représente environ 14 % des recherches journalières sur cette plage horaire.

La technologie est aussi un support d’appui lors du séjour.

Vous n’avez pas encore réservé un hébergement ? Pas de problème, l’application Airbnb est là pour ça ! Un clic et vous savez où vous allez dormir le soir !

Vous recherchez un restaurant typique de votre pays d’accueil ? Utilisez les tips-reviews !

Besoin d’une carte pour vous repérer dans la ville ? Oubliez la bonne vieille carte papier déchirée dans tous les coins. Le smartphone vous géolocalise et saura vous orienter. Ah ce GPS ! Plus possible de se perdre.


Info : le nouveau critère de choix d’une destination s’effectue en fonction des photos partagées sur les réseaux sociaux.

Qui sont ces utilisateurs qui ont décidé de ne plus voyager comme avant ?

  • Les générations Y et Z se tournent de plus en plus vers ces technologies pour planifier leurs prochaines vacances
  • 62 % des Français passent plus de temps à planifier leurs vacances qu’il y a 10 ans.
  • 80 % des Français préfèrent toujours l’ordinateur pour réserver un voyage qu’un appareil mobile.
  • Ils ont pour destinations tendances : New-York, Bangkok, Lisbonne, Pointe à Pitre, Barcelone, Londres, Los Angeles, Miami et Montréal.
  • Le budget par vol varie en fonction de l’outil de réservation utilisé : 390 € par IPhone, 396 € avec un Android, 455 € via un ordinateur. Les Français sont donc prêts à dépenser 14 % de plus sur leurs ordinateurs que sur leurs appareils mobiles.
  • Ces français digitaux mettent 4 min sur téléphone pour réserver un vol ou un hôtel contre 6 avec un ordinateur.

 

Il y a 10 ans, nous étions 49 % à passer par une agence de voyages locale aujourd’hui nous sommes à peine 21 %. A l’inverse, toujours en 2006, seulement 37 % des Français réservaient en ligne. Aujourd’hui nous parlons de 72 % des Français !

 

Info : Cette nouvelle tendance numérique ne fera pourtant pas changer les pratiques Françaises, puisque nous sommes encore nombreux à imprimer nos documents de voyage (réservation d’hébergement – preuve d’embarquement).

Avez-vous ressenti cette tendance ?
Avez-vous réservé votre séjour via votre smartphone ?
Partagez avec nous votre expérience !

Comment choisir son nom de domaine ?

choisir-nom-domaine

Vous avez pour projet de créer votre site Internet et il vous faut réserver un nom de domaine ? Son choix implique souvent une réflexion approfondie : quel nom de domaine vais-je choisir ? Avant de procéder à l’enregistrement, voici quelques idées clés pour vous guider dans votre choix.

Avant tout, rappelons que le choix d’un nom de domaine constitue à la fois l’une des premières et des plus importantes étapes que vous êtes amené à franchir lors de la création de votre site Internet. En effet, il s’agit d’un choix qu’il ne faut pas négliger car le nom de domaine représente l’image et l’univers de votre entreprise. Il aura donc une influence sur votre image de marque et impactera la facilité avec laquelle les internautes mémoriseront votre site.

1. Un nom de domaine facile à comprendre

Si vous choisissez un nom de domaine long, assez original et constitué de mots rarement utilisés, il y a de fortes chances qu’il soit mal épelé et mal orthographié. Vous risquez ainsi de perdre une partie de votre trafic. Nous vous conseillons par exemple de prononcer votre nom de domaine à vos proches et de leur demander de l’écrire. Vous remarquerez qu’il est parfois difficile d’allier originalité (ou humour) et simplicité.

(suite…)

1 2 3 8